La Californie comme premier voyage

La Californie comme premier voyage

J’ai bien été surprise après mes 9 mois en Californie. Je suis certaine que tous les avis sont différents à propos de ce pays. Si tu pars quelques jours ou semaines ton avis sera et restera certainement positif mais si c’est pour quelques mois ou même années cela risque de changer ou peut-être pas, je suis curieuse d’ailleurs. J’étais partie avec une image assez fausse du pays. Pour moi les États-Unis cela représente la liberté, oui en effet c’est le bon gros cliché, personne ne te juge là-bas. Les fast-food, les donuts, l’amitié, la très grande ouverture d’esprit. Dès mon arrivée à San Francisco, je suis partie à Las Vegas pour une semaine.

Cette ville est magnifique, plus la nuit que le jour pour tout te dire. Pour un premier séjour dans ce pays je pouvais pas faire et rêver mieux. Je suis resté à l’hôtel Excalibur, pas cher (si je me souviens bien bien bien cela devait être dans les $120 pour deux personnes) et vraiment rien à dire de négatif. Une chambre très spacieuse, une salle de bain énorme qui fait limite la taille d’un studio en plein Toulouse voire même Paris, une vue sur quelques autres hôtels et l’aéroport au loin vraiment loin, ce qui n’a rien gâché au plaisir de Las Vegas. Ce que j’ai le plus apprécié ? Les buffets à volontés, ce bonheur. La nourriture était du monde entier (sauf France si je me souviens bien). C’est un plaisir de marcher entre les hôtels, rentrer dans les magasins comme M’Ms sur 2/3 étages, prendre des photos comme une toute nouvelle touriste qui arrive. Les illuminations étaient magnifiques de plus ce voyage était en décembre donc je pense que ça aide pas mal sur ça. À ma plus grande surprise j’ai dû garder mon manteau car la chaleur et le soleil n’était pas dans le coin. Et puis j’ai eu la chance de voir le Grand Canyon…  vraiment quelque chose à faire et à voir.

Grand Canyon en Arizona.
Grand Canyon en Arizona

Là encore je pensais avoir et manger du rêve Américain. Retour à San Francisco, ah oui, tout d’abord la Californie ce n’est pas la chaleur toute l’année (oui je pensais ça à mon départ). J’ai adoré porter mes vestes, mon manteau, mes écharpes jusqu’à mi-mai et quelques jours durant juin. San Francisco, c’est beaucoup de vent, de pluie, et entre ça de la canicule sans savoir le pourquoi du comment. Bon d’accord la photo ne représente pas vraiment ce que j’ai dit avant.

San Francisco, Pier 39.
San Francisco, Pier 39

J’ai du m’habituer aux œufs et au bacon tous les jours. Cela a été un grand changement, ne plus manger de pain, de fromage, de chocolatine mais surtout plus de fromage. Car non je ne suis pas prête à payer $5 pour une chocolatine et limite $10 pour du fromage et manger dans un restaurant français ? Payer $29 pour un confit de canard, tu comprends maintenant ? Donc j’ai du passer 9 mois sans ça, je ne te raconte pas ma première semaine “retour France”, ça a été un délice. J’ai aussi du m’habituer à manger de la nourriture Mexicaine, j’ai eu un amour pour les quesadilla ça a été la grosse découverte de l’amour, mais aussi le “tres leche”, mon dieu ce bonheur de cake. Le plaisir côté Américain c’est de trouver les magasins ouverts non stop, si jamais à 3h du matin tu as une envie soudaine de gâteau ou autres, direction Safeway. Je parle beaucoup de nourriture, mais après 9 mois mon estomac a dit stop à ce genre de nourriture pas vraiment cool pour toi et ton estomac. Heureuse d’être de retour ici, en France. J’ai eu la chance d’aller à Los Angeles aussi (d’ailleurs si tu souhaites visiter une ville en Californie je te conseille Los Angeles et non San Francisco en premier !).

City Hall of Beverly Hills
City Hall de Beverly Hills

Certes c’était fin juillet mais je pense que si jamais tu as un problème à parler anglais tu vas très facilement trouver une personne française. Je suis resté à USA hostels Hollywood, super bien situé à une rue de toutes les étoiles super famous yey. Je pensais que sans voiture ça aurait été difficile de bouger en ville, mais c’est plutôt simple avec le métro et les bus. On se repère très vite.

Los Angeles
Los Angeles

Je dois te parler des parcs. Yosemite en particulier ! C’est juste une énorme claque dans le visage. Le fait de ne pas avoir de réseau et trouver du wifi dans une seule pièce, c’est déjà un bonheur. Tu ne peux pas être au plus proche de la nature que là-bas. Si tu aimes la nature ou les grands espaces, direction ce parc. Tout ça pour te dire que je garde pas du tout beau, tout rose pour ce pays du moins ce qui se passe à San Francisco et sûrement d’autres villes. Mon impression est la suivante, plus tu es riche plus tu as le pouvoir de dégrader une ville. Le racisme est certes présent dans beaucoup de pays mais je pensais pas autant dans ce pays, c’est impressionnant et ça fait limite peur. Mon mari étant Américain je peux te dire que tout ça est bien vrai. Les USA pour les vacances c’est le bonheur, mais y vivre je passe mon tour. Sinon, ça reste un de mes plus wow souvenir! et j’espère pourvoir revenir à Los Angeles un jour et d’autres petit rêve de voyage là-bas.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *